Chaque année, en France, environ 20 millions de smartphones sont vendus, venant ainsi remplacer un précédent appareil, loin d’être encore totalement obsolète. Loin s’en faut. Car le « vieux » téléphone qui va être mis au rebus contient en réalité un grand nombre de composants, très intéressants…

En cherchant bien dans vos tiroirs, il est quasiment certain, que vous y trouverez au moins un smartphone abandonné… Sans connaître avec certitude le nombre de ces téléphones mis sur le bas-côté, on estime toutefois qu’il se situerait entre 54 et 113 millions ! Un parc considérable d’autant que, dans leur grande majorité, ces appareils sont encore en état de marche. Seulement voilà, ils ne sont plus de toute dernière génération. Mais alors pourquoi les gardons-nous ? La plupart du temps « au cas où… », mais aussi parce que nous ne savons pas vraiment quoi en faire… Or, il faut savoir qu’il est possible de les recycler ! Mais la pratique est très peu répandue en ne concernant que 15 % des smartphones inutilisés…

Pourquoi recycler nos smartphones

Entre méconnaissance des filières de recyclage mais aussi fausses certitudes quant à la valeur d’un appareil n’étant plus dans l’ère du temps, nous avons donc tendance à ne pas prêter vie à nos vieux téléphones… Et pourtant, ces derniers représentent une véritable mine d’or grâce à leurs composants. Même en quantités infimes, certains d’entre eux sont extrêmement précieux…  Par exemple, dans une tonne de cartes électroniques, se logent 200 grammes d’or, 5 kg d’argent, 9 kg de tantale et 250 kg de cuivre… Et si vous possédiez un morceau de ce trésor ?