Si l’efficacité́ énergétique de nos équipements électriques s’améliore régulièrement, reste que selon l’ADEME, notre consommation d’électricité́ ne cesse, elle, d’augmenter. Et dans la facture, l’électroménager y est pour beaucoup ! Voici les cinq appareils qui consomment le plus…

En consommant entre 200 et 500 kWh/an, leréfrigérateur-congélateur est un combo qui peut vous coûter cher, jusqu’à plus de 500 euros chaque année ! Et si le froid est énergivore, le chaud l’est tout autant… Ainsi, vos plaques de cuisson et votre four sont aussi d’importants consommateurs d’énergie, environ 120 kWh/an pour les premières et un peu plus de 100 kWh/an pour le second. Mais dans le domaine du chaud, le grand champion de la dépense énergétique est incontestablement le sèche-linge : environ 200 kWh/an.

Le poste « eau » : aussi à surveiller de près !

25 à 40 litres d’eau, c’est la consommation moyenne que peut représenter votre lave-vaisselle sans compter sa consommation énergétique, elle, de l’ordre de 180 kWh/an… De son côté, le lave-linge, s’il est moins énergivore (un peu moins de 100 kWh/an), est un grand dépensier en termes d’eau puisqu’il va nécessiter jusqu’à 120 litres de la précieuse ressource par cycle de lavage… 

D’où l’intérêt de bien choisir son électroménager…

Dans les foyers, quand le chauffage est pour environ 30% de la facture, le froid et le lavage en sont, eux, pour environ 20%… D’où l’intérêt de s’équiper d’appareils électroménagers performants. Et, en la matière, l’étiquette énergie, – obligatoire pour les réfrigérateurs, les congélateurs, les combinés, les lave-linge, les sèche-linge, les lave-vaisselle, les caves à vins, les fours et les hottes de cuisine -, peut vous être très utile. En notant les appareils de A à D, elle vous renseigne sur leurs consommations d’énergie. La classe A se décline même en « + » : le A +++ signalant les équipements les plus efficients, et consommant de 20 à 50% d’énergie de mois que ceux classés A+. 

Cette multiplication des « + » pouvant entraîner une certaine confusion, une révision de l’étiquette énergie européenne est prévue, pour revenir à un classement plus simple dès mars 2021 (de A à G). Ce nouveau dispositif, se voulant plus lisible, concernera d’abord les lave-vaisselle, les télévisions, les réfrigérateurs, les congélateurs, les machines à laver, les sèche-linge, les lampes et luminaires. En revanche, il faudra attendre 2033 pour y voir plus clair quant aux radiateurs ou systèmes de chauffe-eau !