Sans mauvais jeux de mots c’est une idée qui cartonne sur le web. Que ce soit par souci d’économie, conviction écolo, pour des rangements ludiques d’une chambre d’enfants ou simplement pour assouvir votre créativité, le carton a tout bon ! Qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Laissez libre cours à votre imagination, le meuble en carton se décline à l’infini, et dans toutes les pièces de la maison. Il y a cependant des règles à respecter. Suivez le guide…

Quel type de carton choisir ?

Pour fabriquer son meuble, il faut opter pour un carton solide n’ayant pas pris l’eau, sans pliure, ni trou… Bref, un carton en bon état. Pour les détails techniques on choisira idéalement de l’ondulé double cannelure de 6 à 7 mm d’épaisseur. Vous pouvez utiliser les cartons que vous ne jetterez plus désormais ou bien vous fournir dans certaines enseignes qui cèdent volontiers leurs emballages. 

Le matériel

Pour pouvoir réaliser de jolies pièces mieux vaut s’équiper un minimum. Rassurez-vous, les économies que vous ferez en fabriquant vous-mêmes vos meubles ne seront pas anéanties dans l’achat de matériel. En effet, cutter, pistolet à colle chaude, scie-sauteuse et papier de verre seront suffisants pour débuter. Pour la clé de voûte de la réalisation, à savoir le patron, vous pouvez investir dans un modèle réutilisable, les sites de DIY en regorgent. Quand vous serez plus à l’aise, vous pourrez le réaliser vous-même.

Les étapes de la fabrication

La première règle porte sur la découpe. Elle doit se faire impérativement dans le sens des cannelures (à la verticale !) afin de conférer solidité et stabilité à votre meuble. Selon vos souhaits et vos besoins, vous trouverez de nombreux tutos de découpe pour réaliser la base de votre meuble. Une fois assemblé et collé, il faut protéger son meuble en utilisant un vitrificateur. Et, contrairement aux idées reçues, Il pourra alors être nettoyé et utilisé comme le reste de votre mobilier !