À installer, un système de climatisation coûte cher ! Sans compter la facture d’électricité qui fait grimper l’addition ou encore l’empreinte carbone dont il est responsable. Mais heureusement, pour lutter contre la chaleur, il existe aussi le système D, à la portée de tous les budgets ! 

Le premier réflexe pour conserver un peu de fraîcheur chez soi est de bien penser à garder ses volets fermés au plus fort de la journée. L’idéal est de créer des courants d’air le matin tôt, quand le soleil ne tape pas encore, et le soir, quand il s’éclipse ou devient moins violent. Cela permet aussi d’aérer son intérieur à des moments opportuns : quand la circulation est moins dense, vous limitez le contact avec les particules fines. Autre façon de rafraîchir sa maison : suspendre des draps mouillés devant des fenêtres entrouvertes. Certes, vous perdrez en esthétique, mais gagnerez en confort !

Un peu plus d’astuces…

Si vous avez la chance d’avoir un extérieur, pensez à y installer des plantes. Quand elles sont grimpantes, c’est encore mieux !
Par un phénomène d’évapotranspiration, les plantes sont capables de créer des mini îlots de fraîcheur.
Placer un saladier rempli de glaçons à bonne hauteur, devant son ventilateur, est également une façon de faire circuler un air plus froid ! Oui, c’est l’été, et oui, vous devez vous hydrater (au moins 1,5 litre d’eau par jour) mais sachez aussi boire du chaud… Cela permet au corps de s’adapter à la température extérieure.
Dernière astuce : éteindre ses appareils électroménagers qui ne servent pas… Un ordinateur fixe génère à peu près autant de chaleur que 6 réfrigérateurs…

Vous sauvez la planète !

En plus de réaliser des économies substantielles car pour une clim, comptez en moyenne 2 000 euros pour l’installation et + 15 à 25% d’augmentation sur votre facture d’électricité chaque mois, le mode « survie » face à la chaleur est résolument plus écologique !