Carences en nutriments, déséquilibre hormonal, fatigue, pollution, stress… De nombreux facteurs peuvent expliquer une perte de cheveux. Mais le phénomène n’est pas inéluctable !

Le premier réflexe est souvent cosmétique ! Certains produits dits anti-chute vont ainsi avoir le pouvoir de renforcer les cheveux, comme des lotions spécifiques. Pour les shampoings, choisissez-les doux, de préférence pour éviter une attaque supplémentaire. Mais les traitements locaux, seuls, ne suffisent pas toujours. Il faut savoir, en effet, que la chute de cheveux est souvent associée à des carences en nutriments. On le sait, la santé passe aussi par l’assiette ! Et celle de votre crinière ne déroge pas à la règle. Consommer régulièrement des protéines animales ou végétales est indispensable pour favoriser la synthèse de la kératine, un constituant essentiel du cheveu. Les oméga-3 contenus dans les poissons gras notamment sont d’excellents alliés. Pensez aussi : oligo-éléments, antioxydants, et vitamines C et D!

Ne martyrisez plus vos cheveux ! 

Si vos cheveux sont fragiles, vous devez aussi arrêter de les maltraiter, de les agresser. Pour cela, on privilégie les rinçages à l’eau froide (éventuellement tiède), on pense aussi à les brosser DÉLICATEMENT, et plutôt en commençant l’opération par le bas… On évite également de les attacher trop souvent pour ne pas les casser davantage… Bien sûr, on préfère les laisser sécher à l’air libre plutôt qu’avec un sèche-cheveux trop chaud qui risque de les brûler. En cas de cheveux fragiles, cassants, tombants, on se souvient aussi que les fers à lisser ou à friser sont à utiliser avec très grande modération ! Enfin, en cas de stress, on apprend à prendre soin de soi. Le massage du cuir chevelu est en la matière une excellente idée à double effet bienfaiteur : en plus d’être relaxant, il participe également à une meilleure croissance du cheveu grâce à une meilleure irrigation du bulbe !