Le budget alimentation/courses est l’un des plus gros budgets des français. Faire ses courses coûte de plus en plus cher. La croissance et l’inflation avancent, entraînant les prix des produits frais avec elles. C’est ainsi que le baromètre Sofinscope fait état d’une hausse du budget alimentation des ménages. Et selon un sondage réalisé par la société SQUIKIT en 2020, 47% des Français indiquent que leur budget courses a « beaucoup » augmenté en 5 ans. Le prix et la qualité gustative restent les préoccupations essentielles au moment de remplir son caddie mais comment faire pour s’y retrouver ?

En cette période, plus que jamais, il n’y a pas de petites économies qui tiennent ! Que vous souhaitiez mettre plus d’argent de côté, que vous n’en pouvez plus d’être à découvert à la fin de chaque mois, ou tout simplement, que vous ne vouliez pas dépenser plus qu’il ne faut. Comment peut-on faire ses courses alimentaires pour pas cher et comment optimiser ses dépenses sans se priver ? Ces questions du quotidien sont des enjeux pour nous tous aujourd’hui. 

Ne remplissez plus votre caddie à l’aveugle, n’avancez plus tête baissée, mais faites-le avec méthode et intelligence.

Rappelez-vous que faire ses courses pour pas cher ne veut pas dire qu’on peut tout avoir pour pas grand chose ! Cela signifie plutôt avoir une facture raisonnable et faire ses courses moins chères.

Adoptez le bon état d’esprit pour faire vos courses.

Prendre les courses du bon côté

Tout d’abord, il faut considérer les courses, non pas comme une simple corvée, mais comme une tâche à accomplir avec méthode et rigueur, voire un véritable moment de plaisir pour certains. Cela pourrait vous faire sourire de lire ceci mais cette mission somme toute vitale peut vous prendre du temps et une grosse partie de votre budget mensuel. Alors, pour faire ses courses à moindre prix, revoyons nos façons de faire, et joignons l’utile à l’agréable.

Faire ses courses pour pas cher, ce n’est pas un renoncement !

On peut tout à fait réussir à faire des économies, sans se priver, juste en consommant autrement. Le but de faire des courses intelligemment, en comparant et en choisissant bien les produits en fonction de leur rapport qualité-prix,  et éviter de s’imposer un régime économique draconien. De telles pratiques ne peuvent durer dans le temps. On ne peut pas continuellement sacrifier ses besoins de base.

Ne pas y aller le ventre vide

Ça peut paraître bête, mais aller en courses le ventre vide, c’est un bon moyen pour acheter n’importe quoi. Vide, votre estomac est vraiment mauvais conseiller, il pourrait vous faire acheter des “cochonneries” pour combler son besoin immédiat (sucreries, viennoiseries, gâteaux apéritif…), bref des choses qui ne sont pas sur votre liste (et oui, vous n’aurez pas prévu votre fringale dans les menus). Force est de constater que généralement ce sont des aliments qui ne sont pas très bons pour la santé. De plus, si vous faites vos courses en état d’hypoglycémie, vous ne penserez qu’à en finir au plus vite, pour pouvoir passer à table. Vous ne prendrez donc pas le temps de comparer les différents produits, et de risquer des oublis.

Se laisser le temps

Ne vous dites pas que les courses doivent être finies dans une heure, car il faut aller chercher les enfants à l’école ou que vous avez un rendez-vous. Votre instinct vous fera faire vos achats pour être à l’heure…, mais dans quelles conditions? A coup sûr, vous oublierez quelque chose, et en plus, vous n’aurez même pas pris le temps de comparer les prix.

S’organiser pour mieux optimiser vos achats.

La préparation est la phase la plus importante car elle constitue la base pour faire ses courses bien pensées. Ce sont les fondations qui vont permettre d’avoir un caddie rempli avec ce qu’il faut, et uniquement ce qu’il faut. Pour commencer, il faut se demander ce qui est le plus important dans nos courses. 

Astuce : Quelle est la principale raison qui nous pousse à aller nous réapprovisionner?

Pour se faire, le mieux est d’établir une liste de courses pour ne rien oublier mais aussi, pour ne pas s’éparpiller en achetant n’importe quoi.

Pour la réaliser de façon optimale, il faut tout d’abord savoir de quoi nous allons avoir besoin. Et le meilleur moyen, c’est de prévoir ce que l’on va manger.

Astuce : vous pouvez établir des menus pour la semaine. Ne vous imposez pas la contrainte de planifier trop finement et laissez-vous la liberté de les placer quand bon vous semble. Vous verrez, ça ne vous sera pas utile que pour vos courses, ce sera un véritable assistant au quotidien. Plus besoin de vous casser la tête à savoir ce que vous allez faire à manger. Vous piochez simplement dans votre liste, en étant sûr(e) d’avoir tout ce qu’il faut.

Évitez les heures de pointe car dans un magasin bondé et des files aux caisses qui n’en finissent pas, vous n’aurez juste qu’une envie, c’est d’en sortir au plus vite ! 

Ne pas emmener ses enfants si possible car les enfants sont relativement doués pour trouver un tas de choses qui ne font pas partie de la liste. Ils trouveront mille et un arguments pour vous faire craquer. Alors, pour éviter de devoir abréger les courses en cas de caprices ou autres, le mieux, c’est de ne pas les avoir avec vous pendant vos courses. Pour ne pas avoir à payer quelqu’un pour les garder,  essayez plutôt d’organiser votre emploi du temps de façon à pouvoir faire les courses à un moment où vos bambins sont à l’école, en activité extrascolaire, où chez des proches, amis ou famille.

Les astuces pratiques pour faire ses courses intelligemment.

Aujourd’hui, il est possible d’acheter moins cher et ce en profitant des opportunités du moment :

  • dates courtes
  • dates dépassées
  • bons de réductions
  • offres de remboursement
  • fruits moches
  • soldes
  • promotions
  • déstockage
  • ventes privées

Mais on peut aussi faire ses courses pas chères, tout au long de l’année, en adoptant des gestes, des habitudes, qui optimisent, qui rationalisent, et surtout, qui vous permettent d’avoir un caddie, sans fioritures, ni superflu.

Privilégiez les produits de saison !
Une économie qui va de pair avec le respect du rythme de la nature. En voulant consommer un produit hors saison, vous paierez plus cher car l’approvisionnement lointain, le conditionnement, les frais de stockage, le transport, se répercutent sur le prix final. Et la qualité ne sera jamais la même.

Pour les fruits et les légumes, vous pouvez aussi privilégier le circuit court !

Acheter directement chez le producteur garantit la fraîcheur et un meilleur prix.

Profitez des avantages de l’achat en ligne

Acheter en ligne vous permet de gagner du temps et de mieux contrôler vos dépenses. Vous n’aurez plus à subir les longues files d’attente devant la caisse.

La plupart des enseignes de supermarché proposent aujourd’hui la possibilité d’acheter par internet, assortie d’un service de livraison.

Les avantages peuvent être nombreux :

  • En remplissant au fur et à mesure votre panier virtuel, vous connaissez exactement le montant total de vos achats.
  • Vous ne subissez pas les techniques de vente subliminales utilisées dans les magasins.
    Vous êtes plus concentré sur vos achats et disposez de la possibilité de réfléchir tranquillement sur vos choix.
  • Vous pouvez comparer les prix d’une enseigne à une autre en quelques clics avant de finaliser votre commande.

Pensez à garder un réflexe anti-gaspillage ! Pour savoir quoi acheter, sachez d’abord ce qui reste. Regardez dans votre frigo et dans vos placards pour savoir si vous avez réellement besoin de renouveler votre stock. Cela vous évitera une accumulation inutile, avec le risque d’avoir des produits périmés que vous devrez jeter.