Le remède est souvent au bout de la fourchette ! Les douleurs les plus fréquentes au niveau de l’estomac sont majoritairement liées aux remontées acides, aux brûlures d’estomac ou aux ballonnements gastriques.

« Nous pouvons souffrir d’un ou plusieurs de ces maux en raison d’ulcères gastriques, de gastrites ou de hernies hiatales » prévient Julia Jeury (en photo), nutritionniste, diplômée de l’École de Diététique et Nutrition Humaine.

Chaque individu et chaque problème digestif ont leur particularité, mais plusieurs recommandations garantissent une bonne digestion. Évitez donc les repas trop copieux et trop gras, mangez suffisamment de fibres pour stimuler votre système digestif, buvez suffisamment d’eau afin d’hydrater votre corps et arrêtez le tabac car il accentue l’acidité produite par l’estomac. De manière plus spécifique, la professionnelle vante « le jus de pomme de terre crue pour lutter contre les aigreurs d’estomac et calmer les douleurs gastriques. Ce tubercule a un effet alcalinisant sur le corps, c’est-à-dire qu’il va réduire l’acidité du milieu dans lequel il se trouve » ou les mérites « du fenouil qui agit sur les ballonnements gastriques et lutte contre les crampes digestives grâce à l’anéthole qu’il contient. Ce composé organique réduit en effet la formation de gaz. »

Prendre le temps de manger !

Autre conseil (aussi évident qu’efficace !) : prendre le temps de bien mastiquer ses aliments car lorsque nous ingérons trop rapidement, nos sensations de satiété sont complètement biaisées. « Nous mangeons donc plus que nos besoins et dépassons les capacités de stockage de notre estomac. La sensation de satiété est produite par une hormone, la leptine ; elle intervient quand l’organisme estime avoir suffisamment emmagasiné d’énergie pour pouvoir fonctionner correctement tout au long de la journée » renseigne la spécialiste. Bref, le remède est au bout de la fourchette mais aussi dans la sagesse.