En France, le camping est pour beaucoup, une véritable institution ! Il n’y a qu’à voir le nombre de films ou séries consacrés au sujet. Mais, au-delà, dans la réalité, les chiffres attestent de l’appétence hexagonale pour ce mode de tourisme. Vous êtes tenté ? Suivez le guide !

Avec ses plus de 7500 campings, la France est le premier parc européen en la matière, et même le deuxième au monde ! Dans le top 3 des départements qui en comptent le plus, il y a : la Vendée, la Charente-Maritime et l’Ardèche. Mais les régions les plus fréquentées sont tout autres : le Languedoc-Roussillon, PACA, et l’Aquitaine. Il existe pléthore de façons de camper : sous une tente, dans un camping-car, dans un bungalow, dans un mobil-home… Mais aujourd’hui, nous allons nous intéresser à ceux qui préfèrent le mode un peu « roots ». 

Les fondamentaux du campeur débutant 

Même le camping façon « aventurier » ne s’improvise pas ! De fait, pour votre tente qui va devenir votre maison le temps d’un séjour au vert, pensez bien à emporter les accessoires indispensables : piquets, sardines, maillet, ficelle. Une bâche pourra aussi être utile pour étanchéifier votre abri. Ne vous chargez pas trop et soyez efficace : les vêtements s’empilent et se roulent pour prendre le moins de place possible dans le sac, les chaussettes se rangent dans les chaussures, par exemple…

Douces soirées à la belle étoile…

On pense évidemment au sac de couchage et au tapis de sol. Côté cuisine, des couverts, cela va de soi, mais aussi un réchaud (avec sa bonbonne de gaz remplie, c’est mieux), des allumettes et un briquet, une glacière, un décapsuleur, un ouvre-boîte, une table pliante, si le cœur vous en dit…. Ne pas oublier non plus de prendre une lampe et des piles (au cas où…), des sacs poubelles, des produits d’entretien, des éponges, une bassine, de la lessive à main… Vous allez dire : « tout ça ! ». Et ce n’est pas fini ! Car, reste maintenant à prévoir vos divertissements du soir : on rajoute donc à la liste, des jeux de carte, de société, des dés, des cannes à pêche, et bien sûr la guitare (indispensable). Sans oublier qu’en tant qu’aventurier, vous allez peut-être vous blesser : dans la trousse de toilette, outre le dentifrice, des pansements, du paracétamol, du désinfectant. Et comme, vous n’êtes pas encore assez chargé, on vous rajoute de la crème solaire et de l’anti-moustiques… Voilà, vous savez tout pour camper « léger » !