Vous avez sûrement déjà aperçu ce petit logo apposé sur les emballages de produits alimentaires : le Nutri-Score ! Ce système d’étiquetage informe les consommateurs de la qualité nutritionnelle des produits proposés sur le marché. Le Nutri-Score s’est imposé comme un système permettant de déterminer les « bons » comme “les mauvais” aliments. Toutefois, qu’en est-il vraiment ? Comment fonctionne ce système ? Le nutri-score est-il un critère lors de nos achats alimentaires ? Comment est attribué cet étiquetage ? Découvrons ensemble ce système d’étiquetage nutritionnel !

Le Nutri-Score, c’est quoi ?

Le Nutri-Score est un système d’étiquetage nutritionnel apposé sur l’avant des emballages alimentaires. Il a été développé pour faciliter la compréhension des informations nutritionnelles par les consommateurs. 
Ce système d’étiquetage nutritionnel a été mis en place en France en 2017, en se basant sur les travaux de l’équipe du Pr. Serge Hercberg* ainsi que l’expertise de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) et du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). 
Le logo du Nutri-Score se base sur un code à 5 couleurs: vert, vert clair, jaune, orange et rouge (par exemple du vert pour les produits équilibrés, du rouge pour les aliments trop gras ou trop sucrés et trois couleurs pour l’ intermédiaire). Associé à des lettres allant de A à E, ce code couleur permet au consommateur de comparer et déterminer la teneur nutritionnelle des aliments vendus. Si vous prenez les produits d’un même rayon, par exemple, les céréales pour le petit-déjeuner:  grâce au nutri-score, vous aurez la possibilité de déterminer les céréales ayant la meilleure qualité nutritionnelle via l’étiquetage nutritionnel en fonction de la couleur et de la lettre indiquée. En clair, le système permet d’identifier en un coup d’œil les aliments nutritionnellement « bons », des « mauvais ».

Comment est calculé le score d’un produit ?

Apposé un système d’étiquetage est astucieux, toutefois comment les institutions déterminent-elles le classement nutritionnel de ces produits ? Pour classer chaque produit, le Nutri-Score prend en compte, pour 100 grammes de produit, la teneur : en nutriments à limiter les calories, acides gras saturés, sucres, sel et en nutriments et aliments à favoriser les fibres, protéines, fruits et légumes, légumes secs… Après calcul, le score obtenu par un produit permet de lui attribuer une lettre et une couleur.  Le Nutri-Score peut aussi être utilisé pour comparer un même produit de différentes marques, en effet selon les marques, les aliments peuvent être classés différemment. 

Le saviez-vous ? Le Nutri-Score se développe aussi sur les menus des restaurants d’entreprises et dans la restauration rapide.

Le Nutri-Score est-il un critère pour nos achats alimentaires ?

Nous pouvons constater que le Nutri-Score s’avère être un outil décisif dans l’achat du consommateur. Selon une étude de Nielsen, les plus jeunes qui y sont le plus sensibles : 20 % des moins de 35 ans prêtent attention au Nutri-Score, contre 16 % des 35-49 ans, 14 % des 50-64 ans et 9 % seulement des plus de 65 ans. En effet, l’essor d’une consommation alimentaire “saine” et du “manger mieux” prend le pas sur les décisions d’achat des consommateurs. Notamment avec l’émergence des applications telles que Yuka par exemple, téléchargée par 18 % des Français et qui offre la possibilité aux consommateurs de retrouver toutes les informations nécessaires à la composition d’un produit en un simple scan du code-barre.

Pourquoi le Nutri-Score prend-il de plus en plus de place ?
Ce système d’étiquetage nutritionnel rassure le consommateur quant à la composition des produits alimentaires proposés. Les valeurs nutritionnelles et la composition des produits sont devenues l’une des principales préoccupations du consommateur d’aujourd’hui !

Quels sont les produits concernés par le Nutri-Score ?
Tous les produits transformés ainsi que les boissons sont concernés par le Nutri-Score, à quelques exceptions près comme les herbes aromatiques, thés, cafés, levures, etc… Les produits non transformés comme les fruits et légumes frais ou le poisson frais ne sont pas concernés, de même que les boissons alcoolisées.

Important à savoir : Le Nutri-Score n’est pas un système obligatoire ! Les entreprises l’affichent dans le cadre d’une démarche volontaire. Il est possible pour les consommateurs de retrouver le Nutri-Score de nombreux produits dont certains non référencés via l’application Open Foods Facts.

Le Nutri-Score n’est pas un simple logo ! Ce système d’étiquetage nutritionnel est pour certains un gage de qualité concernant la valeur nutritionnelle et la composition du produit offert. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Quels aliments peut-on consommer une fois la DLC dépassée ?