Si la version 2 du confinement est allégée, reste qu’avec la fermeture des lieux de loisir qui tend à se prolonger, les soirées se font plus souvent à la maison. Alors, pour faire passer le temps, on joue !

Et pour s’amuser, il ne faut pas nécessairement posséder les derniers jeux de société en vogue. Parfois, il suffit d’une feuille de papier et de stylos pour occuper le temps tout en s’amusant.

Le baccalauréat 

Vieux comme le monde, le « petit bac » fait toujours recette ! Il peut en outre se pratiquer avec vos enfants dès lors qu’ils savent un peu écrire. Pour rendre la partie un peu plus fun, on n’hésite pas à identifier des catégories rigolotes ou adaptées à l’âge des jeunes participants. Qui va trouver cette chose qui gratte ou qui sent mauvais commençant par la lettre F ? 

Le pendu 

Si vous avez chez vous un grand tableau à craie ou Velléda, c’est l’idéal ! Éducatif et amusant, ce jeu permet d’initier les plus jeunes à l’apprentissage de l’écriture. Mais les adultes peuvent aussi se challenger sur la recherche de mots complexes ou oubliés. Allez, on commence par un facile : saurez-vous trouver le mot de six lettres comprenant deux B ? On vous laisse cogiter, même si vous êtes « étonné » (c’est un indice !). 

Le jeu sans les dents 

On passe l’étape du jeu où il faut faire travailler les neurones, pour aller vers une activité un peu légère, voire totalement loufoque. Ici, nul besoin de matériel, vous avez tout sur vous ! On s’y met ? Premier mot à faire deviner à vos camarades sans montrer l’ombre d’une dent : « banane ». Fous rires garantis !

Qui suis-je ?

Encore un indémodable qui n’en finira jamais de nous occuper et de nous faire rire : le qui suis-je ? Le nom d’un personnage célèbre collé sur le front, chaque joueur doit deviner son identité en posant des questions aux autres qui ne peuvent répondre que par oui ou par non. Alors, on teste ?

Mais au fait, langue au chat ou pas pour le mot « étonnant » en six lettres ? C’était « ébaubi ». Si vous en restez coi, nous aussi !