A presque un mois du début de la saison des déclarations d’impôts sur les revenus, il est temps de vous pencher sur la vôtre car anticiper permet de ne rien oublier ! En effet, remplir sa déclaration d’impôt et déclarer correctement est primordial pour pouvoir récupérer des crédits d’impôts et obtenir des réductions et déductions. Il ne faut rien omettre sous peine de voir la facture s’alourdir. Voici quelques informations essentielles à retenir pour bien remplir votre déclaration d’impôts sur les revenus de 2020 !

Pour rappel, la loi de finances pour 2020 votée en décembre 2019 prévoit une évolution du barème de l’impôt sur le revenu, destinée à réduire le montant de l’impôt des classes moyennes. Une baisse d’impôt de 5 milliards d’euros sera accordée aux contribuables. Cette réforme votée fin 2019 s’applique donc à vos revenus perçus en 2020. 

L’essentiel à savoir pour attaquer sa déclaration d’impôt sereinement.

Savoir quand rendre sa déclaration fiscale 2020

Le service de déclaration en ligne sera accessible le mercredi 14 avril 2021.
Vous aurez jusqu’aux dates suivantes pour finaliser ou modifier votre déclaration sur le site « impôt.gouv » : 

  • Mardi 18 mai 2021 à minuit pour les départements n° 1 à 19
  • Mardi 25 mai 2021 à minuit pour les départements n°20 à 49 (Corse comprise)
  • Mardi 1er juin 2021 à minuit pour les départements n°50 à 974/976

Pour les déclarations au format papier, il faudra les envoyer avant le 13 mai 2021. Notez que les non-résidents qui perçoivent des revenus en France ont jusqu’au 18 mai pour réaliser leur déclaration.

Savoir être attentif aux informations que l’on communique

Vérifier les informations pré-remplies par l’administration fiscale.
Si des changements ont eu lieu en cours d’année (mariage, naissance, PACS, divorce), ils ne seront pas forcément rapportés dans les champs pré-remplis. Faites donc attention à votre statut matrimonial, au nombre de parts de votre foyer fiscal et à votre revenu de référence.

Penser aux changements de situation. Si vous vous êtes marié ou pacsé dans l’année précédente, vous avez deux déclarations à faire. Si vous avez divorcé, c’est encore plus important de ne pas oublier de bien le déclarer, car le nombre de parts de votre foyer fiscal baisse et vous devrez plus d’impôts au fisc. N’oubliez pas que de manière générale, c’est à vous de prévenir le fisc et pas l’inverse !

Faire une demande de rattachement si vous souhaitez rattacher votre enfant au foyer fiscal. Cette démarche est parfaitement légale même pour les enfants de plus de 18 ans qui travaillent ou sont étudiants. En revanche, vous devez annexer une demande de rattachement signée par votre enfant à votre déclaration.

Etre transparent sur nos transactions

N’oubliez pas de déclarer vos avantages en nature de type “voiture de fonction”. Sinon vous prenez le risque d’être poursuivi.
Déclarez bien vos heures supplémentaires.
Pour vos frais réels, ne déclarez que ceux que vous pouvez justifier, tickets de caisse à l’appui…
Pensez à déclarer vos indemnités transactionnelles en cas de licenciement.

Ne déclarez votre participation que si vous l’avez débloquée l’année précédente.

Les astuces pour réduire le montant de vos impôts…

– Si vous versez une pension alimentaire, n’oubliez pas de la déduire. Attention toutefois, le montant est réglementé. Ne sur-déclarez pas non plus.

– Si vous avez fait un don à une association ou à un parti politique, vous pouvez le déduire.

– La garde de vos jeunes enfants en crèche ou encore la garde à domicile est soutenue par l’État. Si vous employez du personnel à domicile, que ce soit une garde d’enfant, un jardinier, ou une femme de ménage, vous pouvez obtenir des réductions d’impôt sur le salaire déclaré et versé.

– Si vous avez investi dans l’immobilier et profité du plan prévu par la loi Pinel , vous pourrez obtenir alors une réduction variant entre 12 % pour les locations engagées pour 6 ans ; 18 % pour une mise en location de 9 ans et 21 % pour les biens loués pendant 12 ans.

– Si vous avez réalisé des travaux d’amélioration des performances énergétiques de votre bien, vous pouvez être éligible à un crédit d’impôt appelé Ma Prime Rénov’ (le montant de la prime accordée dépend des équipements et des matériaux éligibles. Elle est plafonnée à 20 000 € et les travaux peuvent durer jusqu’à 5 ans maximum).

– Si vous avez fait des investissements productifs afin de dynamiser la métropole ou les départements d’outre mer, sachez qu’ils ouvrent droit à des déductions d’impôts assez conséquentes.

– Vous pouvez transférer vos revenus à vos enfants. En effet, vous pouvez financer les études de vos enfants avec des fonds qui ont subi les charges sociales, les prélèvements sociaux, ou encore l’impôt sur le revenu. Si vous transférez une partie de votre argent ou de votre bien immobilier à votre enfant, cela peut valoir pour une donation temporaire d’usufruit. Sur cette période de don, votre enfant étant étudiant, les biens qu’il perçoit sont peu fiscalisés. Il vous est donc possible de retirer ces revenus de votre base d’imposition. Néanmoins vous ne pouvez envisager cette possibilité que si votre enfant est détaché de votre foyer fiscal.

Et n’oubliez pas: afin de ne pas avoir à payer de majoration,  évitez de renvoyer votre déclaration après la date limite. Les majorations sont la principale source de paiement au trésor public. Et sachez que rien n’est perdu, si vous avez fait une erreur dans votre déclaration d’impôt en ligne, vous pouvez toujours la corriger jusqu’à la date limite.

Le saviez-vous ?

La baisse de l’impôt effective sur les revenus 2020 passe par une réforme de la formule de calcul de cette décote. Mais qu’est-ce que le dispositif de la décote de l’impôt sur le revenu ? Ce mécanisme s’adresse aux ménages les plus modestes dont le montant d’impôt sur le revenu brut ne dépasse pas certains seuils. En pratique, la décote permet de réduire le montant de leur impôt sur le revenu dès lors qu’il est inférieur à un certain montant : 1 717 euros d’impôt pour un célibataire et 2 842 euros pour un couple. Elle est calculée et appliquée par l’administration fiscale sans aucune démarche de votre part.