C’est une unanime évidence : les bienfaits du sommeil sur l’équilibre physiologique et psychique ne sont plus à démontrer. La sieste nous rebooste quand la grasse matinée comble un déficit de sommeil…

Moins consensuels que ceux de la sieste, les bienfaits de la grasse matinée sembleraient pourtant avérés. La grasse matinée a souvent eu mauvaise presse éveillant certains soupçons culpabilisateurs, pourtant ces quelques heures supplémentaires sous la couette auraient de multiples vertus.

Au même titre que la sieste, elle permet de récupérer après un déficit durable et cumulé de sommeil. Couplée avec quelques siestes régulières, la grasse matinée permet de retrouver un équilibre mis à mal par des nuits trop courtes.

La meilleure astuce pour les grasses matinées récupératrices est d’être à l’écoute de ses besoins physiologiques. Un organisme reposé se réveille sans réveil, naturellement et n’a pas besoin d’excès de sommeil.

En plus d’être récupératrice, la grasse matinée favoriserait la mémorisation notamment en ce qui concerne certaines tâches d’habileté motrice (pour la pratique de la musique ou du sports), et, ce, grâce à la période de rêve des petits matins dont les plus matinaux seraient privés. En addition aux siestes courtes dans la journée, elle permettrait aussi de booster les performances cérébrales.

La grasse matinée permettrait par ailleurs de faire chuter la tension artérielle et de réduire les risques d’AVC de près de 40%. Le repos prolongé ralentissant le rythme cardiaque. 

Des études plus récentes vantent également les mérites de la sieste. Sa durée doit être de 30 minutes maximum, idéalement de 10 minutes pour une sieste bénéfique (sans somnolence post-éveil). Elle améliore ainsi les capacités cognitives, redonne la pêche et accroît la vigilance. C’est entre 14h et 15h, qu’une importante somnolence peut se faire généralement sentir, accompagnée d’une significative diminution de la vigilance. Pour contrer cette baisse d’énergie, une dizaine de minutes de repos sont recommandées.

Les grandes entreprises sont de plus en plus nombreuses à promouvoir cette pratique auprès de leurs employés, alors n’hésitez plus à vous remettre sous la couette !