Ça y est ! Vous avez décidé de mettre en vente votre maison ou votre appartement. Pour que cette opération se déroule au mieux et que vous puissiez tirer le meilleur prix de cette cession, il est indispensable de mener au préalable certaines actions. Malgré la crise sanitaire, le secteur immobilier a su s’adapter grâce aux apports du digital afin de permettre aux acquéreurs d’acheter leurs nouveaux biens sereinement (visites virtuelles, signature électronique…). Mais pour séduire ces acheteurs et réussir à céder rapidement votre bien immobilier, voici à disposition quelques astuces et conseils qui vous faciliteront la tâche !

Tout ce qu’il ne faut pas oublier de faire avant de mettre son bien immobilier sur le marché !

Vendre soi-même ou consulter une agence immobilière ?
Avant toute chose, vous devez d’abord décider si vous préférez procéder seul à la vente de votre bien immobilier ou bien, vous faire épauler par les spécialistes d’une agence. Bien que cela puisse permettre de réaliser quelques économies, le fait de procéder soi-même à la vente de son bien peut être une opération assez complexe. Cela l’est d’autant plus lorsqu’on n’a aucune expérience dans le domaine.

Astuce : si vous choisissez l’option agence, prenez le temps de comparer les commissions et les prestations qu’offrent plusieurs agences immobilières. Vous pourrez ainsi sélectionner celle qui vous convient.

Faire un peu de vide chez soi pour vendre plus vite
Première étape, dépersonnalisez votre appartement ou votre maison. Pour ce faire, il faudra faire le vide et retirer des différentes pièces, les éléments qui reflètent votre vie ou votre personnalité. Vous devrez par exemple retirer les photos de famille qui sont accrochées aux murs ou encore changer la couleur de la décoration et la rendre plus impersonnelle. L’objectif : faire en sorte que les éventuels acheteurs puissent se rendre compte de la surface et ainsi se projeter dans chaque pièce.

Astuce : c’est d’ailleurs le bon moment pour commencer vos cartons !

Réparer ce qui a besoin d’être réparé pour vendre plus vite
Le home staging n’est pas qu’un effet de mode. Un bien presque clé en main séduira plus d’acquéreurs ! Pour préparer la vente, réalisez les quelques réparations nécessaires et donnez-lui un petit coup de propre avant les premières visites.

Astuce : si vous avez déjà déménagé tous vos meubles et que les pièces sont vidées, des solutions de meubles en carton pourront aider vos acquéreurs à se projeter.

Rédiger une annonce simple, claire mais détaillée pour vous démarquer
Lorsque vous rédigerez votre annonce, l’essentiel réside dans la description du bien ! Le plus souvent, voici les détails qui intéressent les acquéreurs : le nombre de pièces ; la superficie totale du bien et de de chacune des pièces ; l’exposition ; le mode de chauffage ; le type d’isolation ; l’année de construction ; l’étage, un ascenseur, un jardin ou balcon, etc… Plus vous serez honnête, précis tout en mettant en valeur les atouts de votre bien immobilier et plus votre annonce attirera l’attention des acquéreurs potentiels.

Astuce : l’idéal serait de vous mettre à la place d’un acheteur. Cela vous permettra alors de savoir quelles informations indiquer. 

Mettre en avant les atouts du bien et éviter de camoufler les défauts
Pour susciter l’intérêt des acheteurs, il faudra réussir à mettre en avant les points forts du bien. Une suite parentale ? De vastes espaces pouvant accueillir une grande famille ? Une belle luminosité dans toutes les pièces ? Si ce sont des affirmations, alors n’hésitez pas à mettre en avant tous ces atouts dans votre annonce. Et contrairement à ce que font certains propriétaires, il est conseillé de ne surtout pas cacher les éventuels défauts de la maison. L’acquéreur peut d’ailleurs vous en faire le reproche après l’acquisition.

Astuce : dans la mesure du possible, optez plutôt pour la réparation des différents défauts (travaux de réparation de la toiture, du remplacement de la chaudière ou encore de la mise aux normes actuelles des installations électriques,etc…) Cela nécessitera certes des moyens financiers, mais dans ce cas vous pourrez ajouter le prix des travaux au montant de la cession.  Ou bien, vous pouvez préparer des devis afin de rassurer l’acquéreur sur le montant des travaux à prévoir et cela vous permettra d’anticiper une négociation sur le prix de vente.

Miser sur le shooting photos de votre bien immobilier afin de vendre du rêve
Afin de ne pas prendre le risque de perdre l’occasion de conclure à un bon prix la vente de votre bien, prenez le temps de réaliser des photos de qualité car l’étape « photo » est tout aussi importante que l’étape « home staging ». Si vous passez par un agent immobilier, ce dernier se chargera, le plus souvent, de réaliser de beaux clichés pour l’annonce immobilière.

Si vous vendez seul, vous pouvez passer par des photographes professionnels ou décider de réaliser vos propres photographies.

Astuce :  Lorsque vous réaliserez vos clichés, pensez à  :
La lumière : prenez des photos de votre bien immobilier en journée. Des pièces lumineuses donneront plus envie de visiter. Évitez de prendre une photo avec de la lumière artificielle ou de nuit.
Le rangement : Mieux vaut faire des photos d’un logement bien ordonné et agencé. Fermez les placards, faites le lit, nettoyez la cuisine, rangez les photos de famille…
La qualité des photos : les acquéreurs sont naturellement attirés par les belles photos accompagnant les annonces des sites spécialisés dans l’immobilier. Le cadrage est également très important. Les photos floues, mal cadrées ou à contre-jour sont donc à proscrire !

Avoir des attentes plutôt réalistes
Bien évidemment, pour réussir à vendre sans tarder votre bien, vous devez le proposer à un prix intéressant. Déterminer « le bon prix » est une opération assez délicate, dans la mesure où divers facteurs doivent être pris en compte comme par exemple, le nombre de pièces, la présence ou non d’espaces extérieurs (jardins, balcons), la proximité de gares, d’écoles, jardins publics ou supermarchés ou encore la localisation.

Même si vous pensez que votre logement est un bien d’exception, il faudra prendre garde à ne pas le mettre en vente à un tarif trop élevé, car cela risquerait de décourager les éventuels acheteurs. Pour une estimation raisonnable et fiable, n’hésitez pas à vous faire conseiller par des professionnels en la matière.

Astuce : avant de poster l’annonce, vous pouvez toutefois augmenter légèrement le prix. Cela vous laissera une marge de négociation avec les acheteurs.

Estimer le juste prix pour vendre
Maintenant que le logement que vous vendez est prêt à être visité, il faut définir le prix de vente. Pour cela, faites confiance aux professionnels de votre secteur et demandez plusieurs estimations.

Astuce : fiez-vous aux dernières ventes réalisées dans votre quartier et à l’état du bien. Cela vous donnera une bonne idée du bon prix.

Préparez les diagnostics immobiliers et le dossier de vente en amont
La préparation des documents nécessaires à la vente évitera de tout faire dans la précipitation si vous avez un acheteur ! La loi impose en effet au vendeur de fournir à l’acquéreur un certain nombre de documents comme le dossier de diagnostics techniques, les documents relatifs à la copropriété. Préparez les diagnostics immobiliers, l’état des lieux du logement vendu, les informations sur l’installation électrique, sur la consommation énergétique du bien, sur la possible présence d’amiante ou de plomb. Ces documents sont obligatoires afin que l’opération soit la plus transparente possible pour le particulier qui souhaite acheter le bien immobilier.

Ils sont surtout nécessaires pour purger le délai de rétractation de 10 jours de l’acquéreur une fois la promesse ou le compromis de vente signé et les éléments reçus !

Astuce : s’il en manque un, ou qu’un diagnostic est périmé, le délai de rétractation court toujours et l’acquéreur pourrait se rétracter. Le délai de rétractation commence le lendemain de la présentation du courrier en recommandé avec le compromis et ses annexes.

Et voilà ! Vous disposez désormais des informations nécessaires pour procéder au mieux et en peu de temps à la vente de votre bien. Pour un résultat optimal, n’hésitez pas à passer votre annonce sur les sites spécialisés dans ce domaine. Vous aurez ainsi plus de chances de trouver un acheteur sérieux.