Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov est la principale aide de l’État proposée aux foyers souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique à moindre coût. Depuis octobre dernier, elle est ouverte à tous les propriétaires occupants ou non, et sans aucune condition de revenus même si elle en tient compte dans son montant.

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie pour alléger vos charges et faire un geste pour la planète ? MaPrimeRénov’ vous y encourage ! Cette aide finance, en effet, de très nombreux travaux de rénovation : qu’ils concernent l’isolation de votre logement, sa ventilation ou encore son type de chauffage. Plus vos travaux seront « lourds », plus la prime s’adaptera. La condition d’accès à ces précieux deniers est de faire appel à une entreprise RGE (Reconnue Garante de l’Environnement). Quant au montant, il sera forfaitaire et calculé en fonction de vos revenus, de votre lieu de vie, du nombre de personnes vivant chez vous, mais aussi, bien sûr, du gain écologique permis grâce à vos futurs travaux. Une aide cumulable avec les Certificats d’économies d’énergie (CEE), les aides locales et les aides d’Action logement. Grâce au cumul des aides, les foyers les plus modestes peuvent financer jusqu’à 90% du cout total de leurs aménagements plus écologiques ! A noter aussi : dans le cadre de ma MaPrimeRénov, les travaux bénéficient d’un taux de TVA de seulement 5,5%. 

Faire sa demande en ligne

Pour profiter de MaPrimeRénov’, il suffit d’en faire la demande en ligne sur le site dédié : www.maprimerenov.gouv.fr. L’aide est versée en une fois, dès la fin des travaux, pour faciliter leur financement. Mais une avance de frais peut être accordée afin d’aider à régler l’acompte des travaux. Les ménages jusqu’à présent non éligibles -selon la première version de la prime-  pourront désormais déposer un dossier en janvier 2021 mais auront le droit d’anticiper leurs démarches (devis, travaux) rétroactivement au 1er octobre 2020. Attention cependant à bien vérifier leur éligibilité en amont.

En outre, il convient de rappeler d’être très vigilant face aux arnaques ! Depuis le 1er septembre dernier, le démarchage téléphonique est totalement interdit pour les travaux de rénovation énergétique. Méfiez-vous aussi des entreprises qui démarchent (porte-à-porte, mails) surtout si elles se disent envoyées par l’État… Sachez aussi que vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours si vous en veniez à regretter votre décision.