Á l’heure où la thématique environnementale est au cœur des préoccupations économiques et sociétales, on se sent parfois impuissant. Il existe pourtant, à l’échelle du foyer, des actions pouvant être mises en place au profit de l’environnement.

Signe d’une prise de conscience et d’un désir d’agir pour l’environnement, le zéro déchet est une tendance qui se développe à travers le monde, Et si l’on peut parfois en douter, l’objectif zéro déchet n’est pas impossible à atteindre si l’on s’en donne les moyens. On vous explique comment…

Savoir bien s’équiper

Afin que toute la famille respecte les règles que vous allez mettre en place pour atteindre cet objectif zéro déchet, il convient de vous munir du matériel adéquat. Évidemment, on privilégie les matières réutilisables. Vous aurez ainsi besoin d’une quinzaine de bocaux en verre hermétiques. On en compte en effet cinq pour la viande, le fromage et le poisson et les 10 autres pour stocker vos denrées sèches. Vous pourrez aussi investir dans des sacs à vrac en tissus de différentes tailles. Mieux encore, les faire vous-même à partir de vieux draps. Ils serviront à conserver vos aliments en vrac ou encore votre pain, vos viennoiseries… Offrez-vous aussi une boîte à œufs réutilisable.

Limitez votre consommation en produits ménagers

Notre cuisine est un vrai laboratoire de chimie… Un produit pour chaque surface avec, pour chacun d’entre eux, une liste de composants chimiques à rallonge. Notre conseil : reléguer tous ces anciens bidons pour laisser place au naturel. On revient simplement aux astuces de nos grands-mères. Vous serez surpris de constater que seulement quelques produits de base sont suffisants pour une maison bien entretenue. Quand le vinaigre détartre, désinfecte et fait briller… le savon noir, l’eau de Javel et le bicarbonate de soude nettoient à peu près tout et doivent donc intégrer votre nouvelle armoire ménagère bio. Votre famille, l’environnement mais aussi votre portefeuille vous en remercieront !