Vous disposez d’une somme importante et vous ne savez pas où la placer ? Aujourd’hui, différentes options s’offrent à vous ! Epargne, livret, cryptomonnaie, immobilier, bourse… Les choix sont multiples mais comment faire le bon choix ? A travers ce guide, découvrez nos précieux conseils afin de choisir vos investissements et placer au mieux votre argent ! 

Nos conseils…

Aujourd’hui, une multitude d’options s’offrent à vous pour placer son argent. Découvrez en détails, les différentes options pour placer votre argent : 

Commençons par un secteur connu : l’immobilier ! L’immobilier s’avère être un marché porteur. Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) sont un bon placement avec un taux de rendement qui s’élève autour de 4 %.  Pour l’optimiser, nous vous conseillons d’investir dans plusieurs SCPI. Avec un rendement annuel moyen de 9,2 % en 2021 selon le baromètre spécialisé, le crowdfunding immobilier est une solution de placement populaire. Sans omettre qu’en France, le rendement moyen de l’immobilier locatif est de 7% par an.

Marché relativement récent, les cryptomonnaies sont une autre alternative. Marché dominé par le bitcoin, les crypto-monnaies peuvent représenter un investissement fructueux. En effet, le Bitcoin a généré un rendement de plus de 120% en 2016, et de plus de 1300% à son apogée en 2017. 2018 a ensuite été l’occasion d’une forte baisse, mais 2019 a affiché un rendement de 87%. Placement à haut rendement, les crypto-monnaies représentent également un risque.  

Les ETF sont des paniers d’actions (ou autres titres financiers) spécialisés sur un secteur, une zone géographique, ou un thème d’investissement. En tant que placements diversifiés, les ETF et les fonds d’investissement constituent de bons choix pour traverser les périodes d’incertitude. 

Le livret bancaire. Bien qu’il ne rapporte presque rien, le livret est le placement le plus sûr. Les fonds euros, eux sont accessibles via des assurances-vie, ces actifs gérés par des assureurs garantissent le capital placé et offrent de meilleurs rendements que les livrets bancaires.

Le saviez-vous ? Les livrets d’épargne réglementés par l’État (LDDS, livret A, livret Jeune, PEL) sont totalement exonérés d’impôts. Même si le rendement est moindre, cette pratique s’avère être un placement avantageux.

Les erreurs à ne pas commettre lorsqu’on place son argent ! 

Investir son argent uniquement dans des placements bancaires sans risque (Livret A, PEL, LDD etc.) : c’est la situation la plus répandue, l’ennui est que ces placements rapportent rarement plus que 0,5% de rendement. Or, compte tenu de l’inflation (1,5% sur l’année 2019), ce choix ne fait qu’appauvrir l’épargnant. 
Placer son épargne majoritairement en placements dynamiques (ce qui est plus rare) : l’espérance de rendement sera certes plus élevée, mais cela se traduit mécaniquement par un risque important qui peut mettre en péril l’épargnant, en cas de crise boursière par exemple.
Placer son argent de manière trop importante dans des placements ne pouvant être débloqués facilement, par exemple l’immobilier : or, un patrimoine peu liquide réduit la liberté financière de son propriétaire Il est important de trouver un équilibre lorsque vous placez votre argent ! L’inverse pourrait engendrer des résultats négatifs. 

Quels aliments peut-on consommer une fois la DLC dépassée ?