Depuis l’enfance, on nous vante l’importance et les bienfaits du petit-déjeuner sur la santé au quotidien. Force est de constater que plus nous grandissons et plus il est facile de le “zapper” faute de temps, d’un énième régime ou juste par facilité. Mais que faut-il faire pour redonner la place que mérite le petit-déjeuner dans notre alimentation de tous les jours ?

Ce qui est indéniable, c’est que la situation de confinement due à la pandémie aura eu le mérite de nous offrir ce qui nous manquait le plus : du temps ! En effet, selon une récente étude de l’Observatoire Alimentation et Famille, en France, “le manque de temps disponible” serait le deuxième frein au bien manger en France après le prix de la nourriture. 

Plus d’excuse possible pour ne pas prendre un vrai petit-déjeuner !

S’affranchir des idées reçues “santé” sur le petit-déjeuner
Certains prétendent que sauter le petit-déjeuner permettrait de faire perdre du poids. Détrompez-vous ! De nombreuses études effectuées sur le sujet montrent que les personnes ne mangeant pas le matin ont au contraire beaucoup plus de difficultés à contrôler leur poids. Une autre étude réalisée par The American Journal of Epidemiology démontre également que les personnes sautant le petit-déjeuner sont celles qui sont davantage touchées par le surpoids ou l’obésité. Ces résultats s’expliqueraient entre autres par le fait que n’ayant pas assouvi leur faim matinale, ces personnes seraient plus portées à grignoter et consommer des repas ou collations plus riches en calories pour compenser leur faim au prochain repas.

Saviez-vous que manger un bon petit-déjeuner le matin permettrait de stimuler le métabolisme de l’organisme ? Ce premier repas de la journée donne le signal à l’organisme de brûler les calories, évitant ainsi le stockage de graisses et la prise massive de poids.

Encore un point qui confirmerait que prendre un petit déjeuner permettrait de stabiliser son poids et non d’en prendre !

Un élément moteur pour notre concentration et notre mémoire ! On sait que l’absence de petit-déjeuner peut entraîner un état de fatigue ou encore des troubles de la concentration. Ainsi, les personnes qui sautent le petit-déjeuner ont davantage de risques de carences en nutriments essentiels au fonctionnement de l’organisme et présents dans les aliments du petit-déjeuner.

Se redonner du temps pour savourer son petit-déjeuner !
Ce qu’il faut retenir de 2020, c’est avant tout le gain de temps qu’aura permis le télétravail généralisé dans les entreprises.
Dès le premier confinement, les français ont trouvé plus de temps pour prendre un bon petit déjeuner. Fini le rush du matin, les petits déj’ nomades dans les transports qui font qu’on occulte très souvent le temps du petit déjeuner. Désormais, les brunchs et les petits déjeuners copieux ne sont plus seulement réservés aux weekends !

Booster sa croissance et sa productivité !
Le fait de s’accorder du temps pour prendre un bon petit-déjeuner n’affecte en rien la productivité et n’a aucun impact sur le temps accordé à son travail. Au contraire, le petit-déjeuner démontre son rôle de “carburant” en énergie ! En effet, une récente étude du Figaro d’octobre 2020 a montré qu’un employé a travaillé en moyenne 48,5 minutes en plus par jour en télétravail. 

Comment le petit-déjeuner a su se réinventer et redevenir un vrai moment de plaisir à partager !

Manger un petit-déj’ fait partie des réflexes à prendre pour avoir une alimentation équilibrée. Il est aussi l’occasion pour nous de consommer des aliments qui manquent dans notre régime : les fruits par exemple qu’on a tendance à consommer en quantités insuffisantes. Le petit-déjeuner devient alors une occasion plus facile d’en consommer, et en conséquence d’atteindre les 5 fruits et légumes recommandés par jour.

De plus, les débats autour de l’immunité nombreux depuis 2020, n’ont fait qu’accroître le phénomène “healthy”  (bio, sans sucre ajouté, frais, sans gluten, sans lactose…).

De la grande distribution aux artisans, la créativité déployée pour nous offrir des produits du petit-déjeuner sains, variés, et accessibles commence à porter ses fruits.

De nombreuses recettes ont redonné de la vie et de la couleur à nos matins. Les “bowlcakes” et les “smoothie bowls” prouvent que les petit-déjeuners peuvent être à la fois sains, complets et beaux !

Une vraie réflexion collective s’est en effet créée autour du petit déjeuner depuis le début du confinement. Il est désormais devenu un outil de management en entreprise.

Les tartines de beurre à l’heure du brief, est-ce vraiment possible ? Le télétravail  a éloigné physiquement les équipes au profit de la visio groupée. Mais pour conserver l’esprit d’entreprise et le lien social, certaines entreprises ont mis en place des “briefs petit dej” en début de semaine ! Ces temps informels ont permis aux travailleurs de continuer à échanger avec leurs collègues et d’éviter un isolement trop difficile.

Le bien-être au travail passant par les échanges et les discussions, certains chefs d’entreprises offrent même la possibilité à leurs employés de commander via un code entreprise ce qu’ils souhaitent pour le petit déjeuner pour partager ce moment. Et ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd ! Puisque certaines plateformes de livraison de plats à domicile comme Uber Eat ont même réalisé une “offre spéciale petit déjeuner à distance” pour les entreprises.

Prise de conscience ou opportunisme? L’année 2021 nous le dira !