Examens, entretiens ou encore pressions professionnelles, nombreuses sont les situations qui nous font stresser au quotidien ! Lors de ces périodes, certains ont tendance à se tourner vers le garde-manger. En effet, ces kilos émotionnels sont le résultat d’une forte pression émotionnelle sur notre personne. Pourquoi le stress nous fait-il grossir ? Quels sont les principaux facteurs qui déclenchent ce phénomène ? Comment y remédier ? Découvrez les astuces pour lutter contre ce fléau !

Le stress, l’une des principales raisons de la prise de poids !

Être sous stress, nous conditionne dans un état émotionnel anxiogène. Ceci peut avoir un impact sur notre corps et notre organisme. Claude Simon, diététicien à Paris, nous explique que « lorsque l’on est stressé, le niveau de sucre dans le sang (la glycémie) augmente ». Ce qui signifie que l’anxiété et le stress accumulés incitent les réserves du corps à libérer du sucre et mettent à votre disposition une énergie immédiate afin de parer à l’urgence. Le taux de glycémie reste élevé, la plus grande partie du sucre finit par se transformer en graisses. En d’autres termes, si ce phénomène se répète à plusieurs reprises sur votre corps, vous prendrez du poids. Lorsque l’hormone du stress, le cortisol, atteint un niveau élevé, le stockage de la graisse au niveau de l’estomac augmente. Les adipocytes (cellules qui stockent le gras) situées à cet endroit possèdent davantage de récepteurs pour le cortisol que les cellules se trouvant à des niveaux superficiels du corps.

Lorsque le stress s’associe à des troubles alimentaires !
La frustration liée au stress peut développer chez certaines personnes des troubles divers tels que se ronger les ongles ou peut au contraire accentuer des dépendances envers le tabac, le café, ou encore la nourriture. Pour nombreux ces dépendances deviennent des antistress. Florence Pujol, diététicienne, déclare que « l’alimentation devient un sas de décompression entre la vie personnelle et la vie professionnelle. Vous ne mangez pas en fonction de vos besoins puisque la faim n’est pas présente. En état de stress, l’aliment n’a plus le rôle de nourriture, mais d’anti-stress. Si vous mangez sans en avoir besoin et sans arriver à satiété, la prise de poids est effective » . Le stress ayant un impact significatif sur notre organisme et notre état émotionnel, est l’une des principales raisons d’une potentielle prise de poids.

Qui est concerné par la prise de poids dû au stress?

Ce phénomène peut toucher n’importe quel individu. Toutefois, Florence Pujol, diététicienne, nous indique qu’avec le contexte hormonal, les femmes développent une sensibilité plus accrue et se tournent plus facilement vers des comportements compulsifs vis-à-vis de la nourriture», notamment liées aux liée aux hormones, aux règles, à la grossesse, à la ménopause.  Les hommes eux grossissent différemment en période de stress.

Comment lutter contre ces kilos émotionnels ?

Pour faire face à ce phénomène, il vous est conseillé de maintenir une certaine hygiène de vie ! Voici quelques astuces à suivre ! 

– Ajustez votre comportement alimentaire ! Contrôler sa faim, organiser son alimentation, sont les premières étapes vers une gestion saine du corps. Organisez vos courses, réfléchissez aux aliments que vous souhaitez consommer, lesquels sont les plus nutritifs et bénéfiques pour votre santé. En seconde étape, prenez le temps de savourer vos repas, il est important pour tout individu d’apprécier et de savourer chaque bouchée de ce que vous consommez ! Prendre le temps de manger vous mettra dans une position sereine et relaxante. Par la suite, si vous le souhaitez, consultez un nutritionniste ou psychologue afin de contrôler votre dépendance alimentaire. Se confier à un professionnel, vous donnera une autre perspective sur la gestion de votre stress et de votre alimentation. 

Privilégiez des aliments non transformés, notamment les fruits et légumes, la viande ou encore le poisson ! Comportant de nombreux bienfaits, ces aliments sains vous apporteront énergie et vitamines, contrairement aux aliments dits “réconforts” comme les bonbons, les chips, les boissons sucrées ou encore le chocolat. 

– Pratiquez des activités relaxantes ! Activité sportive, yoga, exercice de respiration ou encore sieste, tous les moyens sont bons pour réduire votre stress et vous éviter d’être tenté par votre dépendance. Selon vos besoins, pratiquer une activité qui vous aidera à vous détendre et à améliorer votre humeur. Pratiquez au moins une fois par semaine une activité (danse, yoga…) lors de votre temps libre. 

– Optez pour une routine saine et équilibrée ! Gérer son stress n’est pas chose aisée, encore plus lorsque nous sommes confrontés à une dépendance alimentaire ! Toutefois, avec un emploi du temps organisé et une hygiène de vie saine, il vous sera possible d’atténuer voire vous débarrasser de ce fléau ! 

Le stress est un facteur émotionnel favorisant la prise de poids, c’est prouvé ! Lutter contre ce phénomène requiert une hygiène de vie et une organisation assidue au quotidien mais avec de bonnes résolutions, tout est possible !

Quels aliments peut-on consommer une fois la DLC dépassée ?