Graines de Chia, Gomme de guar, Jus de nono, CBD, cela vous parle ? De nouveaux aliments bousculent nos habitudes dans nos assiettes ces dernières années ! Même si leur consommation suscite encore quelques réactions sur le marché eur opéen, nombreux font le choix de les consommer et de les inclure dans leurs recettes culinaires du quotidien. Mais d’où vient cet engouement ? Comment ces nouveaux aliments sont-ils commercialisés ? Focus sur ces aliments Novel Food et l’intriguant engouement qu’ils suscitent !   

Qu’est-ce que les Novel Food ?

Les Novel food se définissent comme de “nouveaux aliments” étant peu ou pas consommés dans la communauté européenne avant la date du 15 mai 1997. Ces nouveaux aliments peuvent être issus d’une culture alimentaire étrangère ou être produits par la recherche scientifique ou technologique. Les Novel food peuvent également avoir une origine animale ou végétale. Par exemple, la gamma-cyclodextrine, la gomme de guar, le jus de nono, le CBD ou encore les insectes.

Les réglementations.

Comment savoir si un aliment est considéré comme Novel Food ? Un aliment n’est autorisé comme Novel Food par la Commission européenne seulement s’il remplit les conditions suivantes : l’aliment en question ne doit pas entraîner de déséquilibre nutritionnel, il ne doit présenter aucun risque pour la santé de l’individu. Si ces conditions sont réunies, le produit pourra être commercialisé sur l’ensemble du marché européen.

Comment sont-ils commercialisés sur le marché ?

La commercialisation des Novel Food sur le marché repose sur un système d’autorisations préalables. Une demande de mise sur le marché est déposée par un industriel auprès d’un Etat membre. Celui-ci est chargé par la commission européenne d’un rapport d’évaluation de l’aliment, par la suite la commission prend une décision après avoir éventuellement consulté l’EFSA. A partir de nouvelles données, il est possible pour un Etat membre de réévaluer, restreindre ou suspendre la commercialisation d’un Novel Food sur son marché s’il estime que sa consommation présente d’éventuels risques.

Important à savoir : Le dispositif national de nutrivigilance, l’ANSES, collecte les signalements d’effets indésirables liés à certains produits alimentaires comme la Novel Food. Il est possible pour tous de signaler tout effet indésirable sur le site : NUTRI (nutrivigilance-anses.fr).

Quelques exemples de Novel Food : 

La gomme de guar: légumineuse d’Asie centrale, elle est produite à partir de graines de Cyamopsis tetragonolobus.
Les insectes: encadrée par les réglementations des novel foods depuis janvier 2018. Riches en protéines mais aussi en zinc, calcium et fer, les insectes font maintenant partie de l’alimentation humaine.  
Le jus de noni: aliment aux bienfaits remarquables, il combat les infections.
La Novel Food, la plus populaire du moment, est le CBD. On le retrouve dans plusieurs comestibles et huiles en France. 

Le CBD, l’ingrédient novel food du moment !

D’où vient le CBD ? Contenu dans la plante de chanvre et la plante de cannabis, ce composant naturel provient de la plante sativa. Patrick Asdaghi, le fondateur de FoodChéri déclare que « le chanvre fait partie de la famille des superaliments, qui peut constituer une des formes de l’alimentation du futur ». 

Le CBD dit aussi “cannabidiol” se popularise de plus en plus auprès des consommateurs. Nombreux professionnels ont franchi le cap et on inclut ce composant dans leur préparation culinaire. Passant par l’un des meilleurs pâtissiers français Philippe Conticini, et son œuvre “Cirrus” produite en édition limitée à base de CBD ou encore des pizzas ou burgers à base de CBD.   

Cosmétiques, médicaments, fleurs, résines, le CBD existe sous différentes formes. Il se consomme de trois façons différentes : en infusion, en vaporisation ou en cuisine. Le CBD suscite auprès de la société, un réel intérêt pour son goût et ses bienfaits relaxants.

Une tendance en vogue ! 

L’UIVEC (Union des Industriels pour la Valorisation des Extraits de Chanvre) estime que le marché français du CBD génère environ un milliard d’euros par an – en prenant en compte toute la filière, de la production à la vente. D’ici 2026, le marché pourrait atteindre jusqu’à 17 milliards de dollars, selon Deloitte. 

La nourriture à base de CBD est connue pour procurer des effets relaxants. De nombreux bienfaits ont été prouvés : une meilleure qualité de sommeil, une baisse du stress et de l’anxiété, et des effets anti-douleurs. Riche en protéines végétales, en acides aminés et en oméga-3, le CBD possède des propriétés nutritionnelles et thérapeutiques.

Quelques conseils de consommation :

Du petit déjeuner au dîner, le CBD peut se retrouver partout dans nos assiettes. Afin de préserver les bienfaits, il est impératif, lors de vos préparations, de privilégier les huiles, les cristaux, les fleurs ou de la résine de CBD puisque ce sont les formes les plus pures que vous puissiez acheter.  Si vous souhaitez intégrer le CBD à vos préparations, il est fortement recommandé de l’infuser d’abord dans des éléments gras comme l’huile, le saindoux ou le beurre. A noter que les liquides aqueux sont en effet peu propices à son incorporation. 

Le CBD s’installe dans nos boissons ! Youss, chef barman, nous explique que le CBD n’a pas de goût ni d’odeur, on l’utilise uniquement pour l’effet. Au bout de deux ou trois cocktails, on peut se sentir apaisé ». 

Le saviez-vous ? La start-up FoodChéri, spécialisée dans la livraison de repas à domicile, propose à travers plusieurs villes de France, des Menus Censurés contenant des graines de chanvre et/ou de l’huile de CBD. 

Est-ce légal en France ?

A la différence du cannabis, le CBD est légal sur le marché français, lorsqu’il contient moins de 0,2% de THC. En 2017, l’OMS a affirmé que ce produit ne « semblait pas être nocif pour la santé ». Le CBD procure une sensation de détente et de relaxation, c’est une substance sûre et non-addictive.

N’hésitez pas à vous laisser tenter par ces nouveaux aliments qui viendront apporter une touche d’originalité à vos ingrédients du quotidien. Les nombreux bienfaits de ces aliments parfois intrigants ont été avérés !

Quels aliments peut-on consommer une fois la DLC dépassée ?