S’il est un animal très indépendant, le chat n’en mérite pas moins des attentions particulières pour rester un félin heureux et en bonne santé. Voici tout ce que vous devez faire pour le bien être de votre meilleur compagnon…

Avec près de 14 millions de chats dans les foyers français, le matou reste notre animal de compagnie préféré ! Il arrive même devant le chien (8 millions dans l’Hexagone). Et si le félin est privilégié, c’est parce qu’en plus d’être adorable, il est souvent considéré comme moins « contraignant ». Un chat est autonome, il peut aller et venir tout seul, rester dans un appartement sans broncher (si ce n’est quelques miaulements moins bruyants que des aboiements…) et fait même sa propre toilette. Pour autant, il n’en demeure pas moins un petit être vivant qui doit mériter une grande considération au quotidien. 

Veiller à sa propreté

Oui, le chat est un animal propre ! Pour autant, il est comme tout le monde : il peut se salir. Aussi, il ne faut pas hésiter à lui donner un bain quand vous en ressentez la nécessité. Le laver permet aussi de le débarrasser d’éventuels parasites. Attention : le shampoing doit être adapté ! N’utilisez jamais vos propres produits d’hygiène mais bien ceux vendus en animalerie, chez votre vétérinaire ou en pharmacie. Sachez aussi que plus votre chat vieillit, plus il peut rencontrer des difficultés à se toiletter par lui-même à cause de ses problèmes d’arthrose. Alors aidez-le ! Pensez aussi à couper régulièrement ses griffes pour éviter qu’elle ne s’accroche et le blesse, et nettoyez ses petits coussinets selon le même procédé. Attention : les gels hydroalcooliques et la javel sont à proscrire ! 

Veiller à son bien-être…

Un chat heureux est aussi un chat bien nourri ! Son alimentation doit également être adaptée à ses besoins. Il est généralement conseillé de bien le pourvoir en protéines et en oligoéléments, de lui donner à manger par petites quantités, quitte à renouveler l’opération plusieurs fois par jour. Sa gamelle doit aussi être nettoyée (on évite les restes séchés et peu ragoûtants) tout comme sa litière qui doit être changée à chaque passage du félin. 

… et à sa santé

Même si votre animal semble en pleine forme, ne jamais négliger son suivi en l’emmenant au moins une fois par an chez un vétérinaire. Ses vaccins doivent aussi être faits pour le protéger contre les virus mortels. Certaines races étant aussi plus fragiles que d’autres, la souscription à une mutuelle peut être intéressante. Généralement, les coûts sont calculés en fonction… et les tarifs de base sont loin d’être exorbitants (à partir de 6 euros par mois). Mais surtout, en cas de traitements lourds, ce qu’évidemment nous ne souhaitons pas à notre meilleur ami le chat, il pourra être pris en charge de la meilleure façon qui soit.