Selon une étude de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), en France, l’utilisation de l’eau du robinet permettrait de réduire de 10 kilos le poids des déchets en plastique d’une personne chaque année. En effet, notre consommation d’eau en bouteille équivaut à presque 20 millions de m3 de déchets en plastique par an.

Mais beaucoup d’entre nous sont réticents à l’utilisation de l’eau courante en raison de son odeur ou bien encore de son goût.
Sachez qu’en France, les autorités contrôlent l’eau dédiée aux ménages pour assurer la santé de chacun. Cependant, il n’est pas rare de trouver des particules de pesticides, des métaux lourds et même des antibiotiques.

L’ONG Générations futures alerte sur la présence de résidus aux effets cancérigènes dans l’eau courante puisque selon leurs études, ces résidus représentent plus d’un tiers des pesticides repérés.

Des naturopathes comme Julia Monnier, alertent que cette eau pourrait contenir des microparticules et avoir à long terme “un impact négatif sur la santé”.  Il serait donc recommandé d’utiliser un purificateur d’eau. À l’aide d’un filtre spécifique, vous pourrez avoir accès à une eau de bonne qualité pour votre consommation et vos utilisations quotidiennes. Le tout est de choisir le filtre adapté à vos besoins et vos pratiques quotidiennes.

Quelques astuces pour purifier l’eau du robinet…

L’option la plus courante est l’utilisation d’une carafe filtrante. Installée dans beaucoup de foyers français, cette carafe propose de filtrer l’eau du robinet avec une cartouche spécifique pour carafe. Cette solution pratique pour la consommation d’eau est la moins chère du marché. Mais, le filtre doit être changé au moins une fois par mois voire plus en fonction de notre consommation. Sachez qu’il est difficile de recycler les filtres car le fournisseur de filtres possède son propre réseau de recyclage ce qui ne facilite pas le processus.

De manière plus durable, vous pouvez faire le choix des filtres à eau pour le robinet installés directement sur la tuyauterie. Par exemple, le filtre osmoseur d’eau est spécifique à la consommation d’eau, et son coût d’installation est d’environ 2 000 euros. Mais ce filtre n’agit pas sur la qualité de l’eau en elle-même et réduit les mauvais résidus.

Cependant, selon une étude réalisée en 2018 par Adeline Trégouët, rédactrice en chef chez 60 millions de consommateurs, l’eau osmosée peut  “provoquer une carence en minéraux”. 

En complément, vous pouvez utiliser des alternatives naturelles comme les perles de céramiques et le charbon binchotan.
Les perles de céramiques: développées dans les années 80 au Japon par le professeur Teruo Higa, ces perles sont constituées d’argile pure et de plus de 50 souches de micro-organismes. Vous n’avez qu’à les déposer dans le fond d’une carafe et laissez agir leurs vertus purifiantes et anti-oxydantes ! 

Le charbon binchotan:  issu d’une technique ancestrale, il est fabriqué à partir de carbonisation de matières organiques végétale. Sa commercialisation a révolutionné le marché de la filtration d’eau du robinet. Il s’intègre à la fois dans une démarche écologique et économique. D’après Julia Monnier (Naturopathe), le charbon est une alternative recommandée car il équilibre le ph et améliore la qualité de l’eau.

Avant de l’utiliser, il faut faire bouillir le charbon pendant 10 minutes dans de l’eau puis le faire sécher. Une fois prêt à l’emploi, le charbon doit être immergé au moins 8h dans l’eau à purifier. Environ 6 mois après son utilisation, le charbon peut être déposé dans le compost ou dans vos plantes.

Vous l’avez compris, vous n’avez plus qu’à choisir le filtre le plus adapté à vos habitudes de consommation !